Création du site Suivez-nous ! Cap03ass Partenaires Annonceurs Ahésion au club LES GUEULES NOIRES (03) 2 septembre 2018
Belle participation du club au trail des gueules noires à St-Eloy avec 10 coureurs au départ. Nathalie, malgré un petit rallongement de parcours non prévu qui lui fait perdre quelques places remporte sa catégorie. Pour les autres, retrouvez les résultats ci- contre
Presse Résultats RAID OXYGENE (58) 2 septembre 2018
Petit résumé de notre périple à pougues les eaux pour le raid oxygene qui comptait entre 58 et 72 km avec les options. Dimanche matin 8 h pétante départ pour un run and bike de 13 km ou l'on gère bien les enchaînements, ensuite on part pour un vtt suivi d'itinéraire avec une petite boucle optionnelle on décide de tout prendre avant d'arriver à la section canoë de 5 km de descente de la Loire le courant n'était pas trop au rdv. Ensuite arrivés à la Charité sur Loire où l'on a fait une co urbaine magnifique avec un petit peu d'escalade pour nous vers l'école. Après ça 5 km de trail pour retrouver les vtt puis un road book de 7.5 km. Suite à ça, on part pour du vtt'o de 9km où l'on prend aussi tout ce qu'il y a à prendre et enfin pour l'avant dernière section un petit vtt au score d'environ 14 km ou là j'ai un gros gros gros coup de mou du coup on décide de laisser une balise optionnelle, enfin on arrive à la dernière co dans le parc thermal et puis c'est fini ouf après environ 6h26 de course et cuit cuit. Après l'arrivée il restait encore escalade que walter a parfaitement réalisé pour ne pas prendre de pénalité et moi j'ai fais le tir à l'arc ensuite c'est repas et bière de recup avant l'annonce des résultats. Entre temps on a applaudi les filloups à l'arrivée. Et enfin à l'annonce des résultats et contre toute attente on finit 3 ème du raid oxygene. Raid très sympa mais dur avec un peu de dénivelé malgré tout. On a passé un super moment merci au filloups chao.
TRAIL DU SANCY (63) 22 septembre 2018
Un temps idéal, une visibilité exceptionnelle dès le matin ont donné une dimension supplémentaire à cette édition. TROOOOP BOOOOO !! Dès le départ Nath motivée avance un peu dans le peloton et part dans un bon rythme pour limiter les premiers bouchons habituels (sur l'hivernal). La première partie se fait sur un chemin assez large avec un dénivelé qui permet un échauffement progressif et nous évite les fameux bouchons ! Du coup chacun se retrouve avec des coureurs du même niveau et les premiers enchaînements de "singles" techniques de lacets montants se font à la queue leu leu mais à un bon rythme. Première péripétie pour Nath vers le 10 ième km dans une descente caillouteuse où elle fait un beau vol plané (ça devient une habitude :( ). Visage, bras gauche et les deux genoux sont bien "grattés". Après vérification par ses compagnons de course de sa "conscience" et de sa dentition...c'est reparti !! Elle retrouve Benoit Matron au premier et seul ravitaillement solide en pleine forme (les deux ! lol). Le reste de la course sera pour elle un exercice de gestion physique, alimentation, boisson, essentiel sur cette course. La dernière descente de 7 kms sera comme pour tous je pense une véritable épreuve pour les cuisses et les pieds qui sont "mâchés" par les caillasses. Mais là encore le peu de préparation faite auparavant et la gestion lui permette de passer sans pause.. Résultat : 5h47 522 ième sur environ 1100 coureurs et 7iéme V2. L'objectif de moins de 6 h est largement tenu et une grande satisfaction pour Nath (une sacrée guerrière !) qui arrive relativement fraîche et un peu bizarrement maquillée :). Pour Eric Malaurent départ plus calme avec deux objectifs : Arriver et sans trop de bobos ! Jusqu'au premier ravitaillement solide (13km) tout va super bien et plaisir de voir Benoit pour lui piquer un gel ;). Ça roule super jusqu'à la première grande descente pour rejoindre le fond de la vallée de Chaudefour. Le cerveau (perte de confiance dans ma cheville) et les cuisses bloquent. Un peu déçu de ne pas dérouler dans cette belle descente que j'attendais avec plaisir et voir les autres repasser et galoper. Grosse pause de 10 mn au ravito "flotte" en bas et redémarrage un peu poussif pour remonter. Puis un regain de forme et je remonte pas mal de coureur. Jusqu'au sommet du Sancy que du bonheur tout comme la descente des marches. Ensuite gestion de la descente (moche) de la piste caillouteuse avec les cuisses en feu mais content de le faire sans pause. A 3 km de l'arrivée sur un profil descendant peu exigeant, j'explose et il faudra 45 mn pour les parcourir ! Pas drôle :( . Du coup 7h47 et 900 iéme tout rond !! De cette journée, il reste pour l'un et l'autre des paysages sublimes, une ambiance, des rencontres, des partages magnifiques, le soutien indéfectible de Benoit Matron, nos objectifs atteint car finisher et en plutôt bon état. Un très très beau trail "de montagne" très exigeant !!